CONSEIL MUNICIPAL DU 6 AVRIL 2005

 Le mercredi 6 avril 2005 à 20 h 30, le conseil Municipal, légalement convoqué, s’est réuni à la mairie en séance publique sous la présidence de Monsieur DELALONDE Daniel, maire.

Etaient présents : M. DELALONDE, maire, M. VATTEMENT, M. LECAT, M. BRUNET, adjoints, M. AUBERT, M. CAUCHOIS, M. DORAY, Mme LEMOINE, M. MALET, M. VANECHOP.

Absent excusé ayant donné pouvoir : M. LOIRE à M. DORAY

Absent excusé : M. GROUT

Formant la majorité des membres en exercice.

M. VATTEMENT Gérard a été nommé secrétaire de séance.

 Lecture est donnée du compte-rendu de la séance du 2 mars 2005.

Celui-ci est adopté à l’unanimité après prise en compte de quelques remarques.

 1 - VOTE DU TAUX DES 4 TAXES

M. le maire rappelle les taux 2004 des quatre taxes locales, à savoir : 

- taxe habitation                        6.66 %

- taxe sur le foncier bâti             12.17 %

- taxe sur le foncier non bâti      21.12 %

- taxe professionnelle                8.14 % 

Tenant compte des besoins financiers et des engagements pris, il propose, après avis de la commission des finances, de  maintenir ces taux à l’identique pour l’année 2005.

Après débat, le conseil Municipal accepte à l’unanimité cette proposition. Les taux 2004 sont donc reconduits pour l’année 2005. 

De ce fait, le produit fiscal attendu cette année et inscrit au budget primitif sera de 534 843 €. 

2 – BUDGET PRIMITIF 2005

M. le maire signale que le projet de budget joint aux convocations et soumis au vote ce soir a été préparé par la commission finances lors de trois réunions qui se déroulaient courant janvier, février, mars 2005 et a été vérifié et validé par M. OTTIN, receveur municipal. 

Il soumet ensuite de façon détaillée au conseil Municipal les subventions de fonctionnement à verser aux associations (c/65748), les participations aux syndicats (c/6554), les budgets des écoles maternelle et primaire. 

 

DETAIL DES SUBVENTIONS ET PARTICIPATIONS

articles

dépenses

 pour mémoire budget 2004

 budget 2005

6554

participation aux syndicats

 

 

 

remboursement SIDERO (TP+TF)

         40 520,00 €

         49 381,00 €

 

SIDERO

         11 000,00 €

          7 847,00 €

 

SIER (remb.intérêts emprunts)

             751,00 €

             738,00 €

 

SIER (gestion)

             426,00 €

             469,00 €

 

Syndicat des collèges

          3 900,00 €

                    -   €

 

Syndicat Rouen - Elbeuf

          1 400,00 €

          1 400,00 €

 

communauté de communes

          9 756,00 €

          7 317,00 €

 

syndicat des bassins versants

         12 835,00 €

         40 341,00 €

 

Parc de brotonne : cultures intermédiaires

             100,00 €

                    -   €

 

TOTAL

         80 688,00 €

       107 493,00 €

65748

Subventions aux associations

 

 

 

A. P. E. D. A. H. N

               75,00 €

               75,00 €

 

A. R. E. H. N

               80,00 €

               80,00 €

 

Adhésion CAUE

             104,00 €

             104,00 €

 

Aides

               45,00 €

               45,00 €

 

Anciens combattants

          1 300,00 €

          1 400,00 €

 

Associations des handicapés

               30,00 €

               30,00 €

 

Association des sclérosés

               30,00 €

               30,00 €

 

Association médico-éducative rouennaise

                    -   €

               30,00 €

 

Association sportive

          1 500,00 €

          1 500,00 €

 

CAF (Fonds solidarité énergie)

             250,00 €

             250,00 €

 

Comité des fêtes

         10 900,00 €

          5 400,00 €

 

Gym

             380,00 €

             450,00 €

 

Relais 16/25

             985,00 €

          1 000,00 €

 

Secours populaire

               90,00 €

             200,00 €

 

Sylveison

                    -   €

               75,00 €

 

Coopérative scolaire maternelle

             545,00 €

             545,00 €

 

Coopérative scolaire primaire

             750,00 €

             750,00 €

 

subv Asie / secours populaire

                    -   €

             517,00 €

 

subv Asie / secours catholique

                    -   €

             517,00 €

 

participation classe de cirque

          3 132,00 €

                    -   €

 

TOTAL

         20 196,00 €

         12 998,00 €

65736

CCAS

          3 000,00 €

          3 000,00 €

 Concernant les subventions, M. le maire attire particulièrement l’attention du conseil Municipal sur le montant alloué au comité des fêtes. Il explique que cette baisse significative est justifiée notamment par la reprise en gestion communale du colis et du goûter des anciens ainsi que par l’arrêt de la fête du sport.

Les crédits nécessaires pour ces manifestations sont prévus dorénavant au compte 6232 « fêtes et cérémonies ».

 Remarques :

- M. CAUCHOIS s’interroge sur le fait que la section gym ne soit pas rattachée comme les autres sections au comité des fêtes et sur l’augmentation proposée cette année.

Réponse de M. DELALONDE : d’une part, la section « gym volontaire » est une association indépendante du comité des fêtes ; d’autre part, chaque demande de subvention a fait l’objet d’une étude minutieuse (bilan et prévision). Les sommes proposées répondent donc aux besoins de chacun en fonction de leur trésorerie et de leurs projets.

- M. MALET s’interroge sur la gestion de la subvention à la section des anciens combattants compte tenu des informations transmises par M. PLICHET, président de cette section.

Il en profite pour rappeler la nécessité d’obtenir de chaque association une comptabilité claire (bilan, gestion analytique, etc …).

Réponse de M. DELALONDE qui propose de maintenir la subvention des anciens combattants dans les prévisions budgétaires mais de la geler pour le moment en attendant le dénouement de la situation dans laquelle se trouve actuellement la section. Il précise que certaines explications seront évoquées au moment des questions diverses.

M. LECAT précise que cette année, des tableaux types ont été remis à chaque association en vue d’établir leurs demandes de subvention justement dans un souci de clarté. 

Ecole maternelle (base 53 élèves)

Objet de la dépense

Montant sollicité en 2005

Montant voté pour 2005

Article d'imputation

Fournitures scolaires et petit matériel

 35 € * 53

 35 € * 53 = 1 855 €

C/6067

Coopérative (dont abonnement BEN)

                  545,00 €

                      545,00 €

C/65748

Projet école - Activités

                1 300,00 €

                   1 300,00 €

C/6042

Projet école - Transports

                1 600,00 €

                   1 600,00 €

C/6247

Informatique

                  500,00 €

                      500,00 €

C/6067

matériel salle de jeux

                  500,00 €

                      500,00 €

C/2184-067

 

Ecole primaire (base 66 élèves)

Objet de la dépense

Montant sollicité en 2005

Montant voté pour 2005

Article d'imputation

Fournitures scolaires

 35 € * 66

 35 € * 66 = 2 310 €

C/6067

Budget manuels

               1 500,00 €

                 1 500,00 €

C/6067

Rachat manuels courants

               1 000,00 €

                 1 000,00 €

C/6067

Prix fin d'année (14 enfants CM2)

 34 € * 14

 34 € * 14 = 476 €

C/6574

Coopérative (dont abonnement BEN)

                  850,00 €

                    750,00 €

C/65748

Projet école - Activités

               1 500,00 €

                 1 500,00 €

C/6042

Projet école - Transports

               1 800,00 €

                 1 800,00 €

C/6247

Informatique

                  500,00 €

                    500,00 €

C/6067

EPS (matériel)

                  765,00 €

                    765,00 €

C/2188-070

Anglais

                  150,00 €

                    150,00 €

C/6067

 M. le maire présente ensuite les différentes opérations d’investissement prenant en compte les différents travaux retenus par le conseil Municipal lors de sa séance du 2 février 2005. 

M. VATTEMENT tient à préciser qu’il se prononce contre la création d’une charreterie estimée à 13 000 €. Il s’agit à son avis d’une dépense injustifiée et déplore que la commission embellissement n’ait pas soumise son projet au préalable à la commission des travaux.

M. BRUNET lui répond :

- que, par définition, l’embellissement et l’amélioration du patrimoine n’est pas comme le fait d’aménager un bout de trottoir en macadam mais que cette action contribue grandement à l’amélioration de notre cadre de vie, un élément qui deviendra plus important dans les années à venir,

- que les projets présentés à la commission « embellissement, environnement et cadre de vie » ont été examinés soigneusement et ne voit pas pourquoi les membres de la commission n’auraient pas la compétence nécessaire puisqu’il y a déjà eu plusieurs gros projets réussis (aménagement des massifs, kiosque, etc …), projets décriés hier par les mêmes personnes qu’aujourd’hui.

M. CAUCHOIS vote également contre cette acquisition par manque d’informations.

M. DELALONDE rappelle que le rôle de la commission « embellissement » est d’étudier les projets en amont et de soumettre ses propositions au conseil Municipal qui est habilité à se prononcer sur l’ensemble du programme « embellissement ».

Il suggère ensuite de faire un tour de table pour obtenir l’avis de chacun sur le bien fondé des projets inscrits dans cette opération.

A l’issue de ces échanges, l’opération 77 « embellissement paysager » est approuvée par 9 voix.

(Vote : 9 voix pour et 2 contres : MM. VATTEMENT et CAUCHOIS) 

Ces remarques étant faites, M. le maire soumet au vote le budget primitif 2005 équilibré en fonctionnement et en investissement de la façon suivante : 

Section de fonctionnement à 1 301 723 € soit

Dépenses de l’exercice           1 301 723 €

dont 534 960 € en virement à la section d’investissement

Recettes de l’exercice             888 771 €

Résultat 2004 reporté               412 952 €      

Soit recettes totales                 1 301 723 €

 

Section d’investissement à 739 167 € soit

Dépenses de l’exercice 682 853 €

Dépenses : restes à réaliser 2004       56 314 €

Recettes de l’exercice             663 984 € comprenant le virement de la section de fonctionnement

Solde d’exécution 2004          75 183 € 

Après divers échanges, le conseil Municipal adopte à l’unanimité le budget primitif 2005 présenté par M. DELALONDE.                                               

3 – TARIF DES CONCESSIONS 2005

M. DELALONDE propose au conseil Municipal de reconduire les montants 2004 sachant qu’il serait opportun de les étudier à nouveau lors de la fixation des tarifs applicables aux cases de columbarium lorsque celui-ci sera installé dans le cimetière communal. 

Sur proposition de M. le maire, le conseil Municipal décide, à l’unanimité, de reconduire pour l’année 2005 les tarifs des concessions appliqués en 2004, à savoir :

- 30 ans                                    160 €

- 50 ans                                    240 €

- droit d’exhumation                 160 € 

Ces durées et tarifs seront également applicables aux cavurnes. 

4 – COMPTE RENDU DES COMMISSIONS

* Commission du centre communal d’activités et de loisirs

La parole est donnée à M. LECAT.

Information concernant le centre de loisirs d’avril 2005 : 31 enfants sont inscrits et 2 animatrices ont été recrutées.

 De plus, M. LECAT informe le conseil Municipal de l’organisation d’une foire à tout le 3 juillet prochain par le nouveau bureau du comité des fêtes aidé de quelques bénévoles, 12 personnes pour le moment.

Il précise que la commune sera bien entendu amenée à apporter sa contribution notamment pour l’installation du barnum, le prêt du véhicule, la mise à disposition du local informatique pour permettre la tenue de permanences téléphoniques en vue des inscriptions, la tonte et le traçage du terrain, etc …

 * Commission embellissement

La parole est donnée à M. BRUNET.

a) Organisation d’une sortie le 5 juin 2005

En vue de récompenser les participants au concours des maisons et jardins fleuris organisé par la commune en 2004, la commission embellissement envisage d’organiser une sortie aux jardins d’Offranville.

Comme les années précédentes, la commission suggère d’ouvrir cette excursion aux extérieurs avec priorité aux participants au concours et dans la limite des places disponibles.

Les conditions d’organisation seraient les suivantes :

- départ de La Vaupalière à 14 heures en car selon devis de l’entreprise HANGARD présenté par M. BRUNET s’élevant à 380 € (meilleur rapport qualité / prix),

- visite des jardins d’Offranville,

- retour à La Vaupalière vers 18 h 30,

- pot de l’amitié dans la salle de la mairie.

Concernant le financement, il est proposé d’offrir cette excursion aux participants au concours et de demander une participation de 10 € par personne aux extérieurs.

 Après avoir entendu ces explications, le conseil Municipal émet par 10 voix un avis favorable.

Les propositions faites par la commission embellissement sont donc entérinées. L’excursion se déroulera dans les conditions précitées le 5 juin 2005.

Vote : pour 10 voix – abstention : M. CAUCHOIS.

b) Autre date à retenir : le 10 septembre 2005 à 18 heures remise des diplômes 2005 dans la salle de la mairie.

 c) M. BRUNET a fait récemment un état des lieux avec M. MARAIS pour répertorier les travaux à réaliser dans les meilleurs délais notamment  l’entretien des mares, du massif du hameau du Rousseuil, les plantations …

Il ajoute que, concernant le projet de création d’un massif à la pointe des charmilles, il est en possession de nouveaux devis revus à la baisse.

 d) Concernant la réalisation des travaux prévus au budget primitif 2005 dans l’opération « embellissement paysager » à savoir :

- création d’un massif à la pointe des Charmilles et aménagement des parterres face au cimetière avec remplacement de rosiers (devis Dequesne et J. Leclerc),

- création d’une charreterie (devis Durand),

le conseil Municipal décide de solliciter une aide financière auprès du conseil Général de Seine-Maritime.

 e) Concernant l’entretien des espaces verts et des voiries, M. DELALONDE signale que la réglementation sur l’utilisation des produits phytosanitaires est de plus en plus rigoureuse. L’achat des désherbants est très onéreux et les agents communaux ne sont pas formés pour utiliser correctement ces produits herbicides.

Aussi, M. le maire signale qu’il vient de signer un contrat de maintenance avec l’entreprise PHYTO ESPACES VERTS située aux Andelys. Le coût de cette prestation est de 2 800 € hors taxes par an (coût quasi identique aux dépenses effectuées les années précédentes en fournitures d’herbicides).

Elle comprend le traitement de l’ensemble des voiries et des espaces verts de la commune avec trois passages par an.

 * Syndicat des bassins versants de Saint-Martin de Boscherville, la Fontaine et la Caboterie

M. DELALONDE informe le conseil Municipal de l’avancement des travaux.

Un appel d’offres vient d’être fait et l’entreprise SNV maritime a été retenue.

Concernant les expropriations foncières, nous sommes toujours dans l’attente de la réponse de quelques propriétaires pour mener à bien cette opération.

 * Syndicat intercommunal d’électricité de Roumare et de la forêt verte (SIER)

Lors de la réunion du 5 avril 2005, les demandes de la commune pour l’année 2005 ont été abordées. Le programme d’éclairage public 2005 pourra peut-être être pris en compte en fonction des crédits disponibles.

De plus, concernant l’enfouissement des réseaux de  France Télécom dans le lotissement « le bocage », une convention vient d’être signée entre la commune et France Télécom.

Les travaux vont donc bientôt pouvoir être réalisés sachant que le coût supporté par la commune est de 593.32 € ttc.

 M. CAUCHOIS profite de cette remarque pour signaler la déformation existante et aggravée de la chaussée (trou devant sa propriété) depuis le dernier chantier effectué.

5 – QUESTIONS DIVERSES

a) Demande d’aide financière

M. le maire donne lecture d’un courrier émanant du Conseil local de la FCPE du lycée de la vallée du Cailly par lequel une aide financière est sollicitée.

Il rappelle que les lycées relèvent de la compétence de la Région et non des communes.

Toutefois, une aide ponctuelle sur un projet donné en tenant compte du nombre de Vespaliens concernés pourrait éventuellement être envisagée.

A cette fin, le conseil Municipal décide de demander un complément d’informations notamment sur les finances de l’association avant de se prononcer.

Ce dossier sera donc revu après réception des renseignements demandés. 

b) Remerciements

M. DELALONDE fait part des remerciements du Secours Catholique concernant l’aide versée aux sinistrés d’Asie du Sud.

 c) Fermeture du bureau de poste de La Maine

M. BRUNET attire l’attention des conseillers sur la fermeture du bureau de poste de la Maine. Il suggère que le conseil fasse connaître son opinion face à cette fermeture injustifiée.

Ce bureau de poste est un service public de proximité utilisé par de nombreuses personnes dont le maintien est indispensable dans l’intérêt de tous selon lui.

Le conseil Municipal partage dans son ensemble l’avis de M. BRUNET mais précise toutefois qu’il a déjà apporté son soutien au niveau national sans conséquence favorable malheureusement.

 d) Section des anciens combattants

M. le Président des Anciens Combattants a transmis aux membres du conseil Municipal une expertise des comptes de la section de 1987 à 2004 amenant des explications.

M. le Maire retrace en quelques mots l’historique de la section UNC.

Un Conseil d’administration national crée la section UNC en 1923.

En 1924, c’est la section départementale qui est officialisée en préfecture de la Seine Inférieure.

Il semblerait que la section UNC de LA VAUPALIERE n’ait pas été répertoriée et, de ce fait, fonctionne sans statuts ni Conseil d’administration.

Ces faits étant, la section connaît quelques tensions, les rapports sont tendus, ce qui a amené la quasi-totalité de ses membres (soit 27 personnes sur 36) a proposé leur démission pour incompatibilité avec le nouveau président.

Face à ce constat, sans cautionner quoique ce soit, M. DELALONDE souhaite un dénouement permettant à la section de retrouver sérénité et pérennité.

Il propose de geler la subvention 2005 sans toutefois mettre en difficulté financière la section et s’engage d’assurer les cérémonies du 8 mai, du 11 novembre et du 5 décembre par une gestion communale tant que la situation ne sera pas débloquée.

 L’ordre du jour étant épuisé, la parole est donnée au public.

 La séance est levée à 23 heures.

Contacter le webmaster

Contact

Mise à jour
01/09/2011

Retour à la page d'accueil

Retour
Accueil

Page précédente

Page
précédente
Haut de la page

Haut
de page